Et si vous séjourniez à Bilbao pendant les prochaines vacances ?


Bien qu’elle soit plus tournée vers l’administration et l’économie, la capitale de Biscaye est devenue ces dernières années une destination touristique de choix dans le Pays Basque espagnol. La ville dévastée par une crise économique dans les années 80 s’est refait une beauté une dizaine d’années plus tard. Il faut dire qu’avec les nouvelles constructions ou encore la Ria de Bilbao ou encore, la ville vaut vraiment le détour. Et qui dit tourisme dit hôtel et autres solutions d’hébergements. Et parmi eux, faire du camping à Bilbao est une alternative qui séduit de plus en plus.

Bilbao, la ville de tous les exploits

Les vacances ne servent pas qu’à s’amuser. Il existe des personnes en font pour se ressourcer ou pour trouver de nouvelles inspirations. Bilbao est parfait pour cela. Difficile de croire que cette ville si dynamique, si prospère s’était presque effondrée il y a une trentaine d’années. Avant cela, Bilbao était surtout célèbre pour ses chantiers navals. Mais la crise économique qui avait frappé le pays tout entier le fait décliner ces chantiers. Mais fort heureusement, une dizaine d’années après, la ville s’était relevée en se redessinant son paysage économique. Désormais, elle mise sur le secteur tertiaire en général comme les banques ou la technologie, les transactions maritimes et le tourisme. Il y a par exemple le parc technologique à Zamudio. Et pour donner une nouvelle image d’elle, Bilbao se lance également dans des constructions époustouflantes à partir des années 90. Il y a par exemple l’incroyable musée Guggenheim de Frank Gehry. Son aéroport aussi s’agrandit et se modernise, faisant de ce dernier l’un des aéroports le plus grands de tout le Pays Basque. Comme symbole de cette réussite, il y a également le pont de Santiago Calatrava ou encore la tour de Iberdrola. Ne manquez surtout pas de les admirer lors de vos prochaines vacances à Bilbao.

Faire du camping à Bilbao

La réussite touristique de Bilbao est en réalité les retombées de ses exploits économiques et administratifs. Ce n’est donc pas étonnant si dans le centre de Bilbao, les établissements de camping n’existent pas. Ils sont tous situés dans les zones périphériques. En général, depuis un camping Bilbao, il faut seulement une vingtaine de minutes pour rejoindre la capitale, mais difficile de voir le temps passer à la perspective de tout ce qu’il y a à voir. Ce serait tout de même dommage de ne pas visiter le Musée des beaux-arts ou de faire une petite visite à la Plaza Nueva, au Cathédrale de Bilbao ou encore au parc plein de romantisme, le Casilda Iturrizar, n’est-ce pas ? Il est vrai que la ville regorge tellement de monuments que visiter Bilbao, c’est aligner les découvertes en tout genre à travers ses incroyables constructions et monuments. Pour les curieux, c’est une véritable mine d’or. Un autre avantage du camping Bilbao, la plupart des clubs vacances sont situés au bord de la mer. A noter que Biscaye est connue pour la beauté de ses places. Il est clair que dans de telles conditions, impossible de ne pas passer un agréable séjour. Mais la cerise sur le gâteau est sans aucun doute les services qu’offre la plupart des clubs vacances à Bilbao. Chacun d’eux propose des emplacements et des mobil-homes ainsi que des animations et services diversifiés comme un parc aquatique, des activités pour les enfants, de quoi se restaurer ainsi que diverses possibilités de location.

Comment s’amuser à Bilbao ?

Entre juin et aout, de grandes manifestations ont lieu à Bilbao chaque année. Il y a par exemple  la commémoration de la fondation de la ville le 15 juin, les festivités de Santiago le 25 juillet ou encore, et celui est le plus important, l’Aste Nagusia qui a lieu en aout. Mais en dehors de ces dates, Il existe mille et une façons de s’amuser dans cette ville du Pays Basque. Durant la journée, il est possible d’enchainer les activités tout en apprenant un peu plus sur la ville. Il y a par exemple le Palais Euskalduna. Certes, c’est le centre de congrès, mais de temps en temps, des spectacles scéniques y sont organisés. Il est également décoré par de magnifiques œuvres d’art qui valent vraiment le détour. Le Bilbao Exhibition Centre tient également ses promesses en recevant des expositions et des spectacles en tout genre. Il y a aussi le Teatro Arriaga qui accueille toujours des représentations, qu’il s’agisse de théâtre ou d’opéra. Depuis que les activités portuaires n’encombrent plus la ria, faire des excursions sur le Nervion est devenu un véritable passe-temps à Bilbao, surtout pour les fans d’aviron. La ville dispose de nombreux clubs et des tournois sont souvent organisés. Pour les fans de foot, retenez qu’elle dispose également d’un stade, le San Mamés. Pour les tous petits, il y a le parc d’attraction Tximipark, le pays des balles et des couleurs ou encore le Parque Infantil Duendes. Cela dit, ceux qui aiment la nuit ne sont pas en reste. Une fois le soleil couché, Bilbao met alors ses habits apparats et se montre sous un tout autre visage. La ville se met alors à briller de mille couleurs. Rendez-vous dans les bars, les pubs et les cafés. Ils ne désemplissent pas et ferment généralement assez tard, surtout dans les quartiers de Ledesma, de Mazarredo ou d’Ensanche.

Image de Cata

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *