vacances pays basque espagnol

Où camper dans le Pays Basque espagnol ?


Avec ses 7200 km² de superficie, le Pays Basque espagnol est l’une des régions les plus intéressantes d’Espagne.

Tous les ingrédients y sont : reliefs, histoire, coutumes, gastronomie pour réaliser de magnifiques et inoubliables vacances. Le tout est de savoir dans quel camping Pays Basque espagnol séjourner. Qu’il s’agisse de Navarre, d’Alava, de Biscaye ou de Guipuscoa, pour un unique séjour, le choix est difficile, mais en tenant compte des caractéristiques de ces villes, il est tout à fait possible de profiter au maximum de ses vacances.

Du camping sportif dans le Pays basque

S’il y une chose avec laquelle les Espagnoles ne plaisantent pas, c’est bien le sport. Impossible d’y échapper, que l’activité se pratique sur l’air, sur la terre ou sur la mer. Pour les sports aériens tels que le parapente, c’est la province de Biscaye qui a la côte en ce moment, surtout du côté de la ville d’Orduña. Les villes en bas des montagnes comme Oiz, Alluitz ou Anboto sont de grands fans de ce sport et il est possible de trouver des campings aux alentours. Côté sport terrestre, les sports nationaux sont le football et la pétanque. Pour la pétanque c’est assez d’en pratiquer. Rares sont les campings Pays basque qui ne disposent pas d’un boulodrome. Mais si vous êtes fans de foot alors le mieux est de faire du camping à Bilbao et dans ses alentours pour pouvoir rejoindre au plus vite le stade San Mamés. Un autre stade, le Stade d’Anoeta se trouve à San Sebastian. Sinon, le Pays Basque est une porte ouverte à tout ce qui vélo, randonnées… Enfin, pour les sports nautiques, il n’y a que l’embarras du choix. Bien que le Pays Basque espagnol possède quelques lacs et traversées par des rivières, c’est au bord de la mer qu’il y a faire en la matière. Le mieux est donc de chercher des campings dans la province de Guipuscoa ou de Biscaye, surtout du côté de Gorliz, de Mundaka ou de San Sebastian. Kite surf, stand-up paddle, plongée sous-marine, flyboard, voile et bien d’autres encore n’attendent que vous.

Honneur à la gastronomie

Sortez vos passeports gourmets parce que faire du camping Pays Basque Espagnol, c’est aussi partir à la conquête de véritables délices. Une cuisine riche, variée, mais surtout qui a su préserver son authenticité. Pour les fans de poissons, Biscaye semble un excellent endroit pour camper, surtout à Bilbao et dans ses alentours. La ville est traversée par la rivière Nervion et la mer est juste à côté. Parmi les spécialités basques en matière de poisson, il y a par exemple la morue au pil-pil, le cabillaud en sauce verte ou encore le thon marmitako. Sinon, d’autres spécialités sont à découvrir comme le fameux poulet basquais consommé avec de la piperade, l’axoa ou le tripota. Pour ces plats, il faut se rendre un peu plus à l’intérieur des terres, mais il est possible de les trouver un peu partout. Côté dessert, rendez-vous à Labourd pour un authentique gâteau basque. Pour un authentique koka, il faut se rendre dans les zones rurales. Les Pays Basque espagnol, c’est aussi un pays de vins. Les meilleurs blancs sont du côté de Getaria dans la province de Guipuscoa. Pour les amoureux des rouges, il faut se rendre dans le sud de la Navarre ou d’Alava.

Si on parlait histoire

Faire du camping Pays Basque espagnol, c’est aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur son histoire. Bien que les 4 provinces ne fussent juridiquement reconnues qu’il y a une quarantaine d’années, l’histoire de ces provinces autonome remonte à bien plus longtemps. Les constructions sont les premiers témoins de sa riche histoire. Pour Biscaye, il y a tout d’abord le château de Butrón (16ème siècle), à Gatika. Beaucoup sont d’accord pour dire que c’est l’un des plus beaux châteaux d’Espagne. Il y a aussi la basilique de Begoña (début du 16ème siècle), la cathédrale de Bilbao (13ème siècle) ou encore le palais Chávarri (fin du 19ème siècle). Si vous voulez faire du camping dans la province de Guipuscoa, vous aurez la chance d’admirer la cathédrale du Bon Pasteur de Saint-Sébastien (fin du 19ème siècle), le Pont María Cristina, sensiblement à la même époque ou encore le sanctuaire de Loyola (18ème siècle) Du côté d’Alava, il y a l’église San Pédro (13ème siècle), la Cathédrale Santa María de Vitoria (début du 13ème siècle) ou encore la muraille médiévale de Vitoria-Gasteiz. Enfin, dans la province de Navarre, ne passez pas à côté de la Cathédrale Sainte-Marie de Pampelune (fin du 14ème siècle), toujours Pampelune avec sa Citadelle (16ème siècle) ou encore le Palais de Navarre (19ème siècle). Et pour compléter votre connaissance en matière d’histoire, sachez qu’à Navarre, dans la ville de Zugarramurdi, existe un musée destiné aux sorcières. Dans la province de Biscaye à Bilbao, vous trouverez l’un des musées le plus spectaculaire au monde, le musée de Guggenheim. Du côté de Guipuscoa, le musée océanographique d’Urgull se situe sur le sommet d’une montagne, à quelques mètres du Château de la Mota et de fortification datant du début du 19ème siècle. Enfin, à Alava se situe l’insolite musée Fournier des cartes à jouer.

Image de Gael Chardon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *