Conseils et astuces pour passer des vacances pas chères en Corse


Le climat méditerranéen de la Corse permet de la visiter toute au long de l’année. La plus grande île de France métropolitaine offre aux visiteurs de paysages variés. Qui ne tomberait pas amoureux des décors fascinants de la réserve de Scandola ou du Cap Corse ? En même temps, vous voudriez profitez de ces jolis cadres insulaires sans vous ruiner. On vous donne quelques pistes.

Le bon moment pour partir en Corse

La règle d’or pour maîtriser son budget consiste à réserver le plus tôt possible. Etant donné que la Corse est l’une destination méditerranéennes les plus prisées d’Europe, cette réservation doit être effectuée plusieurs mois et même un an à l’avance. Une telle anticipation est d’autant plus inéluctable si vous prévoyez de partir en juillet-août. En réservant en avril par exemple, le problème n’est plus de trouver des hébergements à des prix raisonnables, mais d’en trouver de disponibles. Autre exemple, en avril, toutes les traversées Nice-Bastia sont déjà réservées.

Ou alors, vous partez en mai-juin ou en septembre. En mai surtout, pour les billets d’avions, on observe une différence d’environ 100 € par rapport à la haute saison. Les weekends en début du printemps ou à la fin de l’automne sont aussi abordables. Hôtels de luxe, apparthôtels ou billets d’avion…, tout ou presque offre de bon rapports qualité-prix.

Les moyens de transport les plus abordables

Les prima Corsa de la SNCM, une offre annuelle de ferries pour la Corse, sont des opportunités pour bénéficier de 40-50 % de réductions sur une partie des traversées Nice-Bastia, à condition de réserver plusieurs mois à l’avance. Prenons le cas d’un couple qui souhaite faire une traversée avec un enfant. Supposons qu’ils fassent un aller-retour un dimanche (aller le dimanche et retour le même jour) et qu’ils partent avec une citadine. Pour cette traversée, ils devront prévoir 250 €, cabinet pour 4.

Pour les billets d’avion, Air Corsica et Air France proposent, pour un aller-retour le samedi et au départ de Paris, des prix compris entre 350 et 450 € en juillet-août. Pour partir depuis Paris en semaine, XL Airways et Easyjet proposent des allers-retours à 160-200 € en période estivale.

Depuis Lyon et Mulhouse, vous pouvez dénicher, en été le weekend, des A/R de moins de 300 € pour Bastia ou Ajaccio chez Easyjet. En semaine, la compagnie propose des allers-retours à 100-150 €, toujours en haute saison.

Depuis Nantes, Bordeaux, Brest ou Lille, Volotea propose des allers-retours estivaux à 150-250 €. Depuis Toulouse ou Clermont-Ferrand, Air France propose des allers-retours dépassant les 300 € mais qui restent les moins chers.

Les locations de vacances les moins chères

Pour un séjour en août, il faut prévoir entre 700 et 2.000 € la semaine pour louer un mobile-home en camping ou une maison de vacances. Vous pouvez tout de même alléger vos dépenses en ciblant les offres de première minute, en particulier les offres spéciales vacances d’été que proposent Odalys ou Locatour.

Pour louer une maison de prestige ou une villa entre particuliers en période estivale, il faut compter entre 2.000 et 5.000 voire 6.000 € la semaine. Pour les grandes maisons pouvant accueillir plus de 10 résidents, les prix peuvent atteindre 8.000-9.000 €. Cela ne vaut vraiment la peine que si vous partez nombreux (5 ou 6 personnes au minimum).

Le camping est aussi une autre option intéressante. En période estivale, comptez 15-30 € par nuit pour un emplacement de tente ou de voiture, dans un camping 2 ou 3 étoiles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *